Le Nourrisson et l’Enfant

L’alimentation du nourrisson : trois étapes à respecter

Pendant les 4 premiers mois, la nourriture est constituée exclusivement de lait maternel (seul aliment complet parfaitement adapté au nourrisson) ou de lait maternisé. Entre le 4e et le 9e mois, l’alimentation se diversifie progressivement. À partir du 10e mois, l’enfant peut, petit à petit, partager les repas familiaux.

Accompagner la croissance de l’enfant

La corpulence de l’enfant varie au cours de la croissance : elle augmente la première année, diminue jusqu’à 6 ans, puis croît à nouveau. À 5-6 ans, la proportion de la masse grasse est la plus faible ; les enfants paraissent généralement très minces à cet âge. La masse grasse est plus élevée chez les filles et représente 20 à 25 % du corps contre 15 à 20 % chez les garçons.

EN PRATIQUE

  • L’enfant doit manger varié. Chaque groupe d’aliments doit être présent au moins une fois par jour. C’est le moment de favoriser l’éveil du goût.
  • Les besoins varient selon l’âge, le sexe et l’activité physique. Il n’est pas nécessaire de définir des quantités de nourriture à consommer (sauf en cas de maladie particulière), mais il faut éviter l’excès, limiter les boissons sucrées et surtout le grignotage en dehors des repas (chips, fromage, biscuits ou autres sucreries), principales causes de surpoids chez l’enfant.
  • La régularité des repas est essentielle: les bonnes habitudes, comme les mauvaises, se prennent pendant l’enfance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici